Janáček

Nationalité: 
Hongroise
Période: 
Post-romantique
Compositeur En quelques lignes
Leoš Janáček 1854 1928

Leoš Janáček est né le 3 juillet 1854 à Hukvaldy  en Moravie.

Après une éducation au monastère de Brno, il devient instituteur et maître de musique en 1872. En 1874, alors qu’il étudie l’orgue à Prague, il rencontre Antonin Dvorak qui critiquera et influencera ses premières œuvres. Il se perfectionne ensuite aux conservatoires de Leipzig en 1879 puis de Vienne en 1880, avant de retourner à Brno en 1881 pour y enseigner la musique et y créer une école d’orgue. En 1885, il est secrétaire du département moravien des études folkloriques de Prague.

Il compose son premier opéra, « Sarka », en 1887, mais c’est en 1916, qu’il acquiert une renommée internationale grâce à la version remaniée de son opéra créé à Brno en 1904,  « Jenufa ». C’est ensuite, c’est à dire dans les 10 dernières années de sa vie,  qu’il compose l’essentiel de son œuvre, à savoir ses opéras « Katja Kabanova » (1921), « La Petite Renarde Rusée » (1924), « L’Affaire Makropoulos » (1926), « De la Maison des morts » d’après Dostoïevski, (1928), mais aussi « Tarass Boulba »( rhapsodie pour orchestre, 1918),  « Le journal d’un disparu » (cycle de chants,1919), « la Ballade de Blanik » (poème symphonique, 1920), ses deux Quatuors à cordes «La  sonate à Kreutzer » (1923) et « Lettres intimes » (1928), son « Concertino pour piano et petit ensemble » (1925), sa Sinfonietta (1926), sa « Messe glagolitique » (messe écrite sur des textes en vieux slave, 1926).

Leoš Janáček meurt d’une pneumonie le 12 août 1928 à Ostrava, en Moravie, juste après avoir terminé son dernier opéra au titre prémonitoire,  « De la maison des morts ».

Son œuvre est marquée par la mise en valeur de la voix parlée dont il retranscrit les intonations par l’usage de rythmes complexes.

On trouvera une biographie plus complète sur Encyclopédie Larousse.

Œuvres référencées