Nystedt

Nationalité: 
Norvégienne
Période: 
20e siècle
Compositeur En quelques lignes
Knut Nystedt 1915 2014

Knut Nystedt, né le 3 septembre 1915 à Oslo et mort le 8 décembre 2014 dans cette même ville, est un compositeur, organiste, chef de chœur et pédagogue norvégien. 

Il est né à Christiania (Oslo depuis 1925) dans une famille chrétienne où musique classique et musique religieuse étaient présentes chaque jour. La plupart de ses compositions pour chœurs ou voix solistes sont écrites sur des textes sacrés ou des textes de la Bible. La musique sacrée ancienne, en particulier Palestrina et le chant grégorien, l'ont beaucoup influencé. Il étudia la composition avec Bjarne Brustad et Aaron Copland, l'orgue avec Arild Sandvold et Ernest White, et la direction avec Øivin Fjelstad. Il a été organiste de l'église de Torshov à Oslo de 1946 à 1982, et professeur de direction de chœur à l'université d'Oslo de 1964 à 1985. Il a dirigé le Norske Solistkoria (« Chœur des solistes norvégiens ») de 1950 à 1990, avec des tournées mondiales.

Comme compositeur, il joué un rôle central à travers une longue période où les courants musicaux n'ont cessé d'évoluer rapidement. Il a montré une remarquable aptitude à adapter les nouvelles découvertes à son propre style, très personnel, riche en couleurs et en même temps délicatement nuancé. En 1988, il écrit une pièce pour chœur à cappella, sûrement sa composition la plus connue: Immortal Bach. On y entend d'abord le choral Komm, süsser Tod K.478 de Bach, livré sans altération par l'ensemble du chœur. Trois phrases: Viens, douce mort! Komm, süsser Tod! Viens, repos éternel! Komm, sel'ge Ruh! Viens, guide-moi vers la paix. Komm, führe mich in Friede! Une fois le thème exprimé le chœur se divise en sous groupes en étirant le thème, juxtaposant des mesures, tuilage sonore pour un effet extrêmement puissant.

Pour en savoir plushttps://fr.wikipedia.org/wiki/Knut_Nystedt

Œuvres référencées